Claudia Prémont – Une bâtonnière qui se cache

Posté le :
Par :


Laisser un commentaire

Mummm… quel menteuse; Sylvie Thobois!

Regardons la vérité, Sylvie Thobois dit que le Barreau et/ou la Bâtonnière ; Claudia Prémont m’a répondu plusieurs fois dans le passé concernant mon problème d’accès à la justice. Voyons voir si Sylvie Thobois est une menteuse ou pas…

Donc, plusieurs fois?

Selon les archives de courriels, Sylvie Thobois m’a écrite 3 fois. Voyons les.

La première fois, Sylvie Thobois m’aurait écrite le 15 février 2016.

Pour plus d’info , je vous invite à communiquer avec Sylvie Thobois, adjointe-administrative de la Bâtonnière; Claudia Prémont au (514) 954-3402.

 

 

Et je cite Sylvie Thobois ;

« Dans l’attente de votre courriel »

Donc, vous vous demandez peut être pourquoi l’adjointe au cabinet de la Bâtonnière attend mon courriel?

Bien, voyez-vous, j’ai communiqué avec le Barreau par courriel auparavant pour leur expliqué mon problème.  Mais , vu que je n’avais pas de nouvelles, j’ai téléphoné au Barreau et c’est avec Sylvie Thobois que j’ai parlé à ce moment là.

Sylvie Thobois disait ne pas avoir reçu mes courriels.  Alors, suite à notre conversation téléphonique, j’ai ré-essayé mais que malheureusement encore, Sylvie Thobois ne semblait pas recevoir mes courriels, du moins à ces dires.

Alors, afin de vérifier et déterminer le problème, je lui ai demandé de m’envoyer un courriel.  D’autant plus, que Sylvie Thobois disait aussi ne pas être en mesure de m’envoyer de courriel en plus de ne pas les recevoir.  Donc, voilà pourquoi Sylvie Thobois ne m’a que contacté pour que je puisse vérifier et par la suite, répondre à son courriel afin de lui expliquer mon problème.  Voyez-vous si Sylvie Thobois ne recevait pas mes courriels, il était donc impossible pour eux de connaître mon problème.

D’ailleurs, Sylvie Thobois , une fois avoir reçu mon courriel m’a envoyé un courriel pour le confirmer.

 

Donc, Sylvie Thobois dit que le Barreau m’avait répondu plusieurs fois?  Nous aimerons que Sylvie Thobois puisse fournir les dates, car selon notre archive; la Bâtonnière; Claudia Prémont ne m’a contacté que 2 fois.

Donc, la première fois que Claudia Prémont m’a contacté fû le 26 février 2016, soit 11 jours suivant la réception de mon courriel par Sylvie Thobois le 15 février 2016.

Et voici une copie de la lettre de Claudia Prémont…

 

 

Bien, Claudia Prémont semble ne pas avoir compris… Mais, Elle m’a suggéré des endroits afin de trouver un avocat tel que Pro-Bono…  Nous y reviendrons sur les initiatives du Barreau du Québec.  Quand on parle d’efficacité, on repassera!

Le problème avec le Barreau et leurs membres, c’est qu’ils écoutent pas les citoyens.  D’ailleurs; Claudia Prémont est inscrite comme lobbyiste et se permet d’émettre des opinions en votre nom sans vous consulté.   Et imaginez donc, elle est parfois en conflit d’intérêt.  Et vous pouvez être sûr que j’ai demandé au commissaire du lobbyiste…  Nous y reviendrons plus tard.

Claudia Prémont ne fait pas la différence entre « chercher » et « accepter ».  Je vous explique… Le Barreau croit que les citoyens sont des imbéciles.  Ils s’imaginent que les gens sont incapables de trouver un avocat.  Les avocats sont partout , sauf dans les salles de cour!  Vous les retrouvez où?  Sur les conseils d’administrations d’entreprises!  Sur des comités de toutes sortes!  Dans des bureaux à imaginer de nouvelles lois pour arnaquer les citoyens! Nous y reviendrons plus tard.

Alors, voyez la nuance… Le problème est pas de chercher et trouver des avocats mais qu’un avocat accepte de me représenter!  Voyez-vous la différence?  Bien, Claudia Prémont ne semble pas comprendre!  La croyez-vous être une idiote?  Sûr qu’elle n’est point une idiote mais elle aime bien dire n’importe quoi.  En fait, au Québec, ceux qui vous gouvernement ont une difficulté de comprendre les gens… vous savez pourquoi?  Ils se foutrent de vous!  De plus, ils sont d’une incompétence non-égalé!  Voyez les résultats de la justice au Québec… une parodie de la loi.  Mais non, c’est une business.   Vous, le citoyen, êtes de la marchandise que l’on exploite le moindre sous que vous pouvez avoir.

Imaginez donc, si vous recevez une compensation monétaire suite à une entente hors-cour, le gouvernement du Québec viendra vous voler la moitié de vos sous.  Ils considèrent que c’est un revenu.  Et puis, une fois que vous avez payer le coût exagéré des avocats, en bout de ligne, vous ; la victime allez recevoir qu’un petit pourcentage du montant.  Plus voleur que ça, faudrait chercher longtemps.

Mais, malgré les recommendations de Claudia Prémont, et malgré tous les efforts mis pour trouver un avocat, et aussi en plus d’avoir essayé différents services de référencements, il m’a été impossible de trouver un avocat qui accepte de me représenter.  Après en avoir contacté plus de 600 peu on répondu.  Et ceux qui ont répondu , soit qu’ils se sont sauvé en courant dans l’autre direction ou bien ils ont sorti des excuses lamentables tel que ; c’est pas intéressant pour moi!  Je parle pas anglais!  Je comprends rien!  Y’a même une avocate qui est tombé enceinte et est parti en congé de maternité durant le weekend suivant.  Vous savez, ca arrive tellement vite ce genre de truc.

Donc, Sylvie Thobois dit que le Barreau et/ou Claudia Prémont m’a répondu plusieurs fois???

Alors, regardons la deuxième et dernière fois que Claudia Prémont ai pu me contacter.  Claudia Prémont m’a contacté , pour la seconde fois le 12 Octobre 2016, soit environs 8 mois plus tard que la première fois!

Voici une copie de la lettre de Claudia Prémont…

 

 

Avez-vous remarqué, Claudia Prémont mentionne Me. Antoine Aylwin.

Antoine Aylwin est vice-président du conseil d’administration du Barreau.

Nous vous expliquons, mais avant, remarqué que Claudia Prémont me réfère à sa lettre du 26 février 2016, soit celle plus haut dans cet article.

Alors, finalement, malgré que l’on explique à Claudia Prémont la problématique soit de; trouver un avocat qui accepte et non de chercher un avocat, Claudia Prémont ne semble pas comprendre mon problème.  Peut être est-ce Antoine Aylwin qui a mal expliqué la problématique à Claudia Prémont?  Mais non, après vérification des archives des communications, il apparaît qu’Antoine Aylwin a compris mon problème.

Le problème est que Claudia Prémont n’a pas les falcultés ni l’honnêteté intellectuel pour comprendre la différence!

Alors, Antoine Aylwin a communiqué avec Claudia Prémont pour lui expliquer mon problème et m’a écrit pour me le dire.

 

Voici une copie du courriel d’Antoine Aylwin… À noter qu’il a mis « Radio-Canada » en copie a son courriel.  On pourrait aussi parler d’eux éventuellement.

 

 

Donc, depuis ce temps?  Je me bats avec le Barreau pour leur expliquer mais Claudia Prémont semble vraiment être une idiote , non, elle préfère ne pas comprendre les difficultés que je rencontre.

Depuis 2 ans que l’avocat d’ICANN ; Jeffrey LeVee veut discuter avec mon avocat invisible du Québec….  Imaginez donc, je réclame la modique somme de $8Musd à ICANN mais que malheureusement, j’ai le malheur de vivre au Québec, une province qui méprise ces citoyens.

 

 

Je vous invite à communiquer avec la Bâtonnière au (514) 954-3402 pour lui demander où est la démocratie dans une société dite de droit quand la majorité des gens n’ont pas accès à un avocat?

Claudia Prémont ne sait pas qu’il ne peut y avoir de démocratie dans une situation semblable.

D’ailleurs, si vous vous souvenez de me. Nancy Brouillette, avocate au Barreau du Québec, l’accès à la justice est un privilège!

 

Appuyez pour agrandir

 

 

Bien, je vous invite aussi à écrire au Syndic du Barreau ( syndic@barreau.qc.ca ) et leur demandez si les impôts c’est aussi un privilège pour la classe méprisante qu’ll représente.

 

Alors, au lieu de chercher pour un avocat, on va vous en exposer quelque uns dans des articles à venir.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être Connecter pour poster un commentaire.