Me. Simon Tremblay – L’hypocrésie de la justice

Posté le :
Par :


Laisser un commentaire

Qui n’a pas entendu la maxime ; « Faites ce que nous vous disons, pas ce que nous faisons »? Ce genre de phrase sort souvent de la bouche des « champions » de la moralité. Sûrement que vous avez entendu parlé de Me. Simon Tremblay, ce jeune avocat qui fût procureur lors de la Commission Charbonneau…oui, la même commission qui finalement n’en était pas une. Une commission bidon donc le seul but était d’endormir la population et de protéger certaines personnes.

À la Commission Charbonneau, il y avait deux procureurs que tous se souviendront. Vous vous souvenez sûrement de Me. Sonia Lebel et de Me. Simon Tremblay. D’ailleurs, vous savez sûrement que ces deux personnes ont joint le bureau du Bâtonnier de Montréal en même temps, et ce après la terminaison de la Commission Charbonneau.  Des vacances payés pour se reposé…un retour d’ascenseur…

Donc, Me. Sonia Lebel est devenu conseillère et membre du conseil d’administration du Bâtonnier de Montréal; un chapitre du syndicat que l’on appelle ; le Barreau du Québec. Le Barreau du Québec est représenté par 15 « chapitres ». On appelle les « chapitres » des « juridictions ».

 

Me. Sonia Lebel est toujours « membre du conseil d’administration » du Bâtonnier de Montréal…

 

Vous pouvez voir qu’elle est présente sur la photo du chapitre 2017-18….

 

 

 

D’ailleurs, nous avons contacté la directrice générale du Barreau de Montréal; Doris Lavallée pour lui demander si Me. Sonia Lebel était toujours membre du conseil d’administration….et le 8 janvier 2018, Me. Doris Larrivée confirmait que Me. Sonia Lebel était toujours membre du conseil d’administration du Barreau de Montréal et ce; jusqu’à la fin de son mandat ; soit jusqu’au 9 mai 2018…

 

 

Nous y reviendrons dans un article à suivre… Mais, Me. Sonia Lebel aspire à des ambitions politique…. nous y reviendrons.

 

Donc, qu’est devenu Me. Simon Tremblay?  Pour ceux qui le savent pas, Me. Simon Tremblay s’est joint à la Ville de Laval en tant que « Chef des affaires juridiques »…

 

 

Vous pouvez pas vous tromper….. Me. Simon Tremblay a aussi mise à jour son compte LinkedIn…

 

 

Vous pouvez même le rejoindre si vous avez des questions… voici ces coordonnés…

 

 

Vous saviez qu’un « Bâtonnier » se doit respecter les « règles » du « Barreau »….et que la mission première du « Barreau » est la protection du citoyen?

 

Bien, c’est une jolie phrase… la réalité est autre…

 

Vous vous rappelé sûrement ce que Me. Nancy Brouillette nous a dit sur l’accès à la justice?….

 

Appuyez pour agrandir

 

Me. Nancy Brouillette sait-elle qu’il ne peut y avoir de démocratie lors que les citoyens n’ont pas accès à une justice égale et juste pour tous…

 

Me. Nancy Brouillette ne travaille plus au Bureau du Québec, mais s’occupe maintenant des ressources humaines au bureau du « Bâtonnier de Montréal »…

 

Donc, Me. Simon Tremblay, entre son poste de procureur de la commission Charbonneau et son poste à la Ville de Laval, fût bâtonnier de Montréal pour 2016-2017…

 

Donc, la mission première du Barreau du Québec et de leurs chapitres est la ; Protection du citoyen…. vraiment?

 

Bien, lorsqu’il fût Bâtonnier de Montréal, Me, Simon Tremblay était fort occupé à travailler pour les intérêts des membres du chapitres qu’il représentait à l’époque…

 

Lors du rapport annuel du Bâtonnier de Montréal, Me. Simon Tremblay a écrit ;

 

 » Le Barreau du Québec, dont la mission est de protéger le public, se retrouve souvent en position délicate lorsqu’il faut défendre les intérêts des avocats, surtout lorsque ceux-ci ne vont pas dans le même sense que sa mission première qu’est la protection du public »…

Le Barreau du Québec n’est pas seulement en conflit d’intérêts avec sa mission, mais n’est rien d’autres qu’une association syndicale représentant les intérêts de leurs membres.  Me. Simon Tremblay ne pourrait dire mieux…

 

Et, Me. Simon Tremblay ajoute ;

« Par conséquant, des discussions très sérieuses sont entamées et nous osons croire que nous verrons bientôt naître une association représenant les intérêts de tous les avocats du Québec ».

 

Vous pouvez voir le rapport annuel 2016-17 du Bâtonnier de Montréal…

 

 

 

Me. Simon Tremblay n’a pas tord…sauf qu’il en reste rien de moins que le Barreau du Québec est une association syndicale dont la seule activité réel est la protection de leurs membres.  Vous citoyens?  Vous pouvez aller vous faire foutre… Au Québec, la justice est synonyme de « parodie ».

 

D’ailleurs, je lui ai déjà écrits dans le passé au sujet des membres qu’il représente… Il est bien au courant, mais malheureusement, il n’est pas de son intérêt d’aider les citoyens…donc, il n’a pas voulu faire quoi que ça soit.

 

 

 

 

 

 

Me. Simon Tremblay a autant de crédibilité que la Commission Charbonneau… les intérêts, lui il est protége…il a même accepté le jugement « bidon » de la commission Charbonneau tout en sachant que c’était pour endormir les citoyens.  Il faut protéger les citoyens de la vérité…pour ne pas faire mal à ceux qui nous engraisse.

Suggestions de lecture :
Reporter
Je suis reporter d'enquête pour Z.Quebec.


Laisser un commentaire

Vous devez être logged in pour poster un commentaire.